Endogène / Exogène, 2018
Agave flower and survival blanket , 336 x 364 cm


Endogène / Exogène is part of a series using the agave flower, a recurring symbol in the artist’s work. The agave is a monocarpic succulent plant, which means it only flowers once after several years and dies after it has flowered. The Agave Americana, endemic to Central America, was introduced into Europe around the middle of the 16th century and spread throughout the Mediterranean. Its tall flower spike (up to 8m) has an abundance of tubular flowers.

It is these flowers that are used in the works of art, as much for their symbolic significance as for their beauty. “Agave” comes from the Greek ᾰ̓γᾰθός, which means “awe-inspiring”. The Maya used it, and still do, as much for its fibre as for producing pulque and mezcal, sources of holy intoxication.

A symbol of migration, recent promotion and holy intoxication, this flower has a particular resonance today, given increasing religious tensions on the borders between Mexico and the United States or in the Mediterranean Basin.


Endogène / Exogène fait partie d’une série utilisant la fleur d’agave, un symbole récurrent dans la pratique de l’artiste. L’agave est une plante succulente monocarpique, c’est-à-dire qu’elle ne fleurit qu’une seule fois après plusieurs années et meurt après sa floraison. L’Agave americana est endémique de l’Amérique centrale. Vers le milieu du XVIe siècle, elle a été introduite en Europe où elle s’est répandue tout autour de la Méditerranée. Sa grande hampe florale (jusqu’à 8 mètres de haut) porte de nombreuses fleurs tubulaires.

Ce sont donc ces fleurs qui sont utilisées dans les oeuvres, tout autant pour leur charge symbolique que pour leur beauté. « Agave » vient du grec ᾰ̓γᾰθός, qui signifie « digne d’admiration ». Les Mayas l’utilisaient et l’utilisent toujours, tant pour sa fibre que pour en extraire le pulque ou le mescal, source d’ivresse sacrée.

À la fois symbole de migration, de dernière élévation et d’ivresse sacrée, cette fleur a une résonance toute particulière à notre époque où se crispent les questions religieuses et de frontières, entre les États-Unis et le Mexique, ou autour du Bassin méditerranéen.