Pupil’s Mask, 2013
Locally devarnished antique painting, 48 x 39,5 cm


For his restored paintings, Samyn partially removes the varnish on found paintings, employing meticulous restoration techniques. Removing dirt that has accumulated over years, he does not seek to clean the paintings in their entirety. Rather than attempting a full restoration, his work is led by his determination to challenge the concepts of time and the sacred. Here the dirty varnish makes visible the passage of time and its traces left on the painting, while the devarnished part points towards the painting’s original state.


À travers ses peintures restaurées, Fabrice Samyn donne forme à une recherche picturale très originale en dévernissant partiellement et de façon très ordonnée d’anciennes peintures à l’huile dont il n’est pas l’auteur. Il intervient donc sur des oeuvres qui lui sont préexistantes et s’introduit avec méticulosité dans ces tableaux auxquels il redonne un second souffle. Les extirpant de la saleté accumulée au fil du temps, il ne cherche cependant pas à les nettoyer intégralement. Son action n’est pas motivée par une quelconque restauration mais bien par une volonté de questionner les notions de temps et de sacré. Ici la trace du vernis ancien enlevé au niveau des yeux est le masque du temps. Cette partie dévernie est en effet le seul accès à la peinture dans son état d’origine.