Now, 2009
Mirror, variable dimensions


This work deals with the complementarity of glass and light through a simple and bold device. A silvered glass panel, on which three letters have been spared, is mounted on top of an actual window. At various times of day, the letters, which are not silvered, let through rays of light, and the word “NOW” is projected onto the ground. This effect creates a subtle interdependence between the impermanence of existence (the viewer who is reflected in the mirror) and the omnipresence of the moment (the now). In this work, we could see a fine reflection on the other side of the mirror and the ontological quality of the moment.


Ce travail joue sur la complémentarité du verre et de la lumière au travers d’un dispositif simple mais audacieux. L’artiste prit soin d’accoler à la fenêtre une vitre argentée sur laquelle des signes ont été minutieusement réservés. À divers moments de la journée, les signes, qui ne sont pas argentés, laissent passer les rayons lumineux et sont donc projetés au sol. Cette projection nous permet alors de lire le mot «NOW». Cette intervention fait se côtoyer en une subtile interdépendance l’impermanence de l’existence (le  » regardeur  » qui se reflète dans le miroir) et l’omniprésence de l’instant (now qui signifie maintenant en anglais). On pourrait voir dans ce travail une belle réflexion sur l’autre côté du miroir et sur la qualité ontologique de l’instant.