From The Olive Tree Garden, 2013
Olive wood, engraving, gold leaves, ca 130 x 180 x 70 cm 


The sculpture From the Olive Tree Garden is made from the branch of an old olive tree in which wood worms have left traces reminiscent of a kind of alphabet. Samyn has painstakingly covered these lacerations with gold leaf, highlighting the traces that time has left on the dead tree, and pointing towards its own mortality, while at the same time embellishing it with the synonym for beauty and eternity, which is gold.


L’art de travailler sur des thèmes contradictoires et d’en faire naître un oxymore sagace trouve une expression frappante dans la sculpture From the Olive Tree Garden. Les galeries formées par les vers retracées à la feuille d’or (appelés “typographes”) prennent la forme des stigmates de l’olivier. Elles renferment à la fois la beauté de la condition mortelle et celle de l’éternité. Les curieuses créatures évoquent une sorte d’alphabet. Cette apparition amène à penser que ni la littéralité, ni le figuré ne peuvent fournir de réponse, et que toute représentation de l’absolu n’est que chimère.